14 juillet 2010

Sondons

Moi j'adore les sondages. C'est mon petit côté Roland Cayrol. Et ces derniers jours, je trouve que nous sommes gâtés. Car l'atmosphère morose (vacances sans pouvoir d'achat, déficits historiques de la France et affaire Woerth - Bettencourt) pousse les sondeurs à sonder et resonder. Tous les sondages sont épidermiques, c'est pourquoi ils sont passionnants. Ils disent nos petits bobos internes, nos déceptions du jour, les ballottements de notre esprit. C'est une sorte de petite psychanalyse vite-fait qui soulage instantanément, car, finalement, l'homme civilisé aime donner sans cesse son avis parce que cet avis, il le vit comme une petite catharsis.

Prenons d'abord les sondages qui concernent l'exécutif. Bon, il fallait s'y attendre. Sarkozy, petit vrp sans marchandises et sans talent, montre sans fléchir qu'il ne sait pas gouverner. Il n'a cessé de chuter et il se trouve aujourd'hui à 26% d'opinion favorable (TNS). Sa prestation télé de lundi - que je ne me suis pas abaissée à regarder - n'a pas convaincu les sondés. Sur le volet polémique de l'affaire Woerth - Bettancourt, 62% des français estiment que les réponses du chef de l'état n'ont pas été probantes (CSA). 

Rappelons que ce président est passé dans le rouge (plus de 50% d'opinions défavorables) en seulement 8 mois (de juin 2007  à janvier 2008), ce qui ne s'était jamais vu en France. A part une très légère remontée au moment de la présidence de l'UE, Sarkozy s'est toujours écroulé lentement et sûrement. Si ses prises de décision irréfléchies sont une explication de ce manque absolu de confiance, il devra se battre désormais contre l'impression glauque que donnent aujourd'hui les petites manoeuvres financières de son entourage.

Cayrol_Roland__Legouhy_131

Roland Cayrol m'a tué

Deux autres sondages sont intéressants, ces jours derniers. Ils évoquent non pas les combinaisons politico - financières au sommet de l'état mais une perpective nouvelle pour les êtres humains de même sexe qui vivent ensemble. Le CREDOC (à 48%) et l'institut BVA (entre 57 et 61%) montrent une hausse très nette du seuil de tolérance concernant le mariage gay et l'adoption (homoparentalité).

Je n'ai pas été  - jusque là - une grande militante de la cause bourgeoise du mariage et de l'adoption pour les gays. Mais je trouve qu'il est désormais irréversible, comme le font la plupart des pays développés, d'imaginer une législation égalitaire qui renforcerait le pacte républicain.

Somme toute, à l'heure où j'écris, il est sans doute plus agréable d'être dans la peau d'une petite lesbienne qui pense à l'amour ou à sa progéniture que d'être dans celle d'un petit président haï qui pleure chaque soir en lisant les commentaires de Laurent Cayrol.

 

___

Posté par Advision Julie à 17:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Sondons

    Adopté !

    Le "pacte républicain" !

    Qu'est-ce encore que cette horreur ?

    Moi, je vous préviens, Julie, je n'ai signé aucun pacte, et le pacte machin-chose, je n'en veux à aucun prix ! Beurkkkkkkkk !

    En revanche, je suis tout disposé à ce que vous m'adoptiez !

    Je suis un être facile à vivre qui demande bien peu de travail. Seulement un baiser de temps en temps ! C'est à votre portée, ça ?

    Posté par David, 16 juillet 2010 à 09:24 | | Répondre
Nouveau commentaire