06 juillet 2010

L'enveloppe kraft demi-format

Sarkozy et Woerth sont donc nommément accusés par Claire T., l'ex-comptable personnelle de Liliane Bettancourt, lors de son interrogatoire (police financière, 5 juillet 2010) d'avoir accepté des dons en liquide de la milliardaire. Des sommes gigantesques qui vont au-delà de ce que la loi sur le financement des partis politiques autorise.

Le site Mediapart, et tous les autres médias ce matin, se font l'écho de ce trafic discret qui, s'il s'avère authentique, donnerait un visage accablant au système Sarkozy.

Claire T. est formelle et elle va jusqu'à donner la date exacte du don de 150.000 euros servant à financer la campagne électorale de N. Sarkozy : le 26 mars 2007. "Une somme trop fois supérieure à d'habitude", affirme-t-elle. Elle parle d'un don en deux fois (les 50.000 euros du compte français de Liliane Bettancourt remis à Woerth, et 100.000 euros retirés en Suisse). Une habitude? Oui car on apprend qu'entre 1983 et 2002, Sarkozy se rendait au domicile de Mme Bettancourt afin de recevoir son enveloppe. "C'était un habitué".

h_20_1573554_1244717077

Déjeuner plus (chez Liliane) pour gagner plus

Attendons les enquêtes. Car il se peut que tout ce petit monde soit innocent! La "touche Julie" pour finir: j'ai lu quelque part qu'il était assez aisé, dans la maison Bettancourt, de suivre ouvertement ces tractations de bas étage : Comme Mme Bettancourt est sourde, les hommes politiques lui parlent très fort et donc...

Pourtant, ils auraient pu se servir d'une certaine enveloppe kraf demi-format pour faire cornet !

______________________

A Lire :

Le Monde - Les Echos - MinuteBuzz - MarianneMédiapart

 

___

Posté par Advision Julie à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur L'enveloppe kraft demi-format

Nouveau commentaire