22 octobre 2009

Eric Besson : mensonge par ambition

Éric Besson ressemble à l'ordure sympathique des cages d'escalier qui a pour posture de flatter, de se parer du droit reconnu de construire son offense (Vous savez, Madame Michu, ils ont fait du bruit toute la nuit ces salopards! Je comprends qu'en tant que concierge vous soyez impuissante, mais tout le monde souffre, et moi le premier), et qui recherche, sur le palier, le bonjour veule des petits. Certes, il rêve, en sous-main, d'être plus glorieux que la  minable des ombres qu'il traîne derrière lui, c'est-à-dire celle de tout... [Lire la suite]