30 janvier 2010

Brigitte Fontaine invente mieux que le croc de boucher : la rape à nez

La chanteuse Brigitte Fontaine, a restauré, à sa manière, la tradition perdue des cartes d'anniversaire, et cela pour saluer les 65 ans de Papy Nicolas-Talonnette-Sarkozy. C'est vulgaire, c'est savoureux, c'est couillu : j'adore !

fontaine

Rapeuse

 

Ré-écouter (source : Ouï FM) cet atroce moment de poésie contestataire :

http://www.absolubuzz.com/news-brigitte%20fontaine-1-1.html

Maintenant, on attend la réaction de Frédéric Lefebvre, ou pire, celle de Thierry Herzog, le si talentueux (!) avocat de Petit Garçon. Car, après tout, la mère Brigitte Fontaine va plus loin que Marie N'Diaye dans la détestation ontologique du président. Elle doit être méprisée, elle doit être punie, elle doit être villepinisée !

Une polémique devrait naître très vite , je l'attends, je la savoure à l'avance, je me montrerais fort marrie si elle n'éclatait pas. J'en appelle donc à la crinière médiatique et décervelée de notre Frédéric Lefebvre national : il doit intervenir, affirmer que Fontaine est folle, que Fontaine est irresponsable, ou, s'il lui prend de manquer d'inspiration, qu'elle est une artiste. Mais un sarkozyste sait-il ce que représente une artiste?

Polémiquer ou laisser faire? Grimacer quelques mots ou se résoudre à l'indifférence?

Ô être conventionnel et lisse, tu t'apprêtes, je le suppose, à faire grossir devant les micros ta colère made in UMP avec force battements de cils outrés, mais qu'est-ce que ta colère? Pas même une syllabe avortée de Sainte Brigitte comédienne et fakir. Pas même un mouvement millimétré de cet outil révolutionnaire qu'est la Rape à nez ! Pas même une lamelle de la fouchette gratteuse de cul. Alors tais-toi, crinière, tais-toi.

Samuel Beckett affirmait que "chaque mot est une souillure inutile du silence et du néant". Quand Frédéric Lefebvre parle, il souille. Quand Brigitte Fontaine éructe, elle disgrace.

 

___

Posté par Advision Julie à 14:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Brigitte Fontaine invente mieux que le croc de boucher : la rape à nez

    Julie et Frédéric ... la nuit !

    Un grand morceau de Julie ! J'ai beaucoup ri de son invite à Frédéric Lefbevre : "Alors tais-toi, crinière, tais-toi."

    Frédéric Lefebvre hante t-il les nuits de Julie ? Vient-il promener sa chevelure post soixante-huitarde au milieu des songes d'une Julie épouvantée ?

    Sur le fond, je suis surpris que les "artistes" s'attardent autant sur la personne de Nicolas Sarkozy ... Il faut croire qu'ils n'ont plus grand chose à dire ...

    Posté par David, 30 janvier 2010 à 21:37 | | Répondre
  • Préciosité...animosité!

    On clame bien des fois que la parole est d'argent lorsque le silence endort, est d'or pardon! Dans notre univers financier je considère alors la musique comme un diamant est celle de notre nouvelle rappeuse nationale (bravo pour la légende, je m'en suis délecté)Brigitte the Diam's m'a fait hurler d'un rire, je l'avoue coupable, mais ô combien libérateur.

    Quand à nos gentils commentateurs UMPISTE je crois qu'il n'arrive pas à suivre le tempo!

    Posté par jonathan, 01 février 2010 à 23:55 | | Répondre
  • A vos médiathèques !

    Le silence est d'or est un magifique film de René Clair... avec Maurice Chevalier. Je doute que les lecteurs de ce blog le connaissent. Et pourtant ils sont plus cultivés que la majorité des décideurs politiques de notre temps sarkozyste (de merde). A vos cassettes (comme disait Jean-Christophe Averty). Mais qui connaît Averty aujourd'hui? Tout fout l'camp...

    Posté par konstantin, 05 février 2010 à 12:14 | | Répondre
Nouveau commentaire