02 janvier 2010

Les inefficacités et les ratages de la France de Sarkozy : bilan

 

Je suis désolée ne pas écrire souvent sur ce blog. Les semaines passent et le sentiment que les choses belles et graves, belles et justes, belles et enthousiasmantes, se font en dehors du prisme collectif, de la parole dispersée, de l'écho public, m'étreint avec force. Pourtant, je souhaite ici une bonne année, une année légère, aux amis fidèles de L'Advision Julie.

On m'a dit que Petit garçon, président de la République Française, avait prononcé cette phrase lors de ses voeux télévisés:  "Ensemble, nous avons évité le pire".

Nous sommes loin des slogans naïfs de sa campagne électorale : Ensemble, tout est possible! La vertu de la crise économique mondiale, dont nous avons peine à sortir, nous aura appris, entre autres, que Sarkozy est inefficace. Il serait terrible de lister les décisions ou les lois qui se soldent, depuis mai 2007, par des fiasco alarmants. Faisons tout de même ce constat pénible :


  • la loi TEPA (bouclier fiscal visant à permettre de libérer la croissance) a échoué dans ses intentions.

  • la défiscalisation des heures supplémentaires n'a jamais vraiment fonctionné.

  • la loi dite du "droit au logement opposable" est largement en panne, faute de moyens.

  • la loi contre les  rassemblements agressifs dans les halls d'immeuble n'a été qu'un effet d'annonce.

  • le plan marshall des banlieues promu par Fadela Hamara n'a jamais existé.

  • Les nombreuses lois sécuritaires depuis 2005 n'ont servi à rien .

  • la loi sur le travail du dimanche n'a créé aucun élan économique.< /span>

  • la réduction de la TVA sur la restauration à 5.5% a été mal accompagnée et est vécu par les consommateurs comme une arnaque généralisée.

  •  la lutte contre l'évasion fiscale se solde par un dérisoire bilan.

  • la réforme du lycée est une réformette, d'ailleurs insatisfaisante (on est loin de la fameuse « refondation » initiale).

  • la loi Hadopi semble peu applicable.

  • le projet du "Grand Paris" devient, au fil des incompétences, un simple projet de ligne de métro.

  • La loi sur le service minimum se montre inefficace (les grèves récentes du RER A montrent que le service minimum permet de "faire durer" la grève)

  • la suppression de la taxe professionnelle (réforme des collectivités territoriales) a été catastrophiquement improvisée.

  • la création de Pôle Emploi (fusion ANPE / UNEDIC) s'est faite dans la douleur : il semble qu'un chômeur est bien plus mal accompagné aujourd'hui que naguère !

  • les effets de manche du président attaquant le système bancaire ne peuvent que tomber à l'eau : l'état endetté a besoin des banques, donc de ses créanciers!

  • le rapprochement de la France avec l'ONU semble peu bénéfique, au point que la délégation française à Copenhague a affirmé que l'échec du sommet Climat était du aux vieilles institutions protectionnistes type ONU ! CQFD...

Rappelons aussi que :

  • 178 tribunaux d'instance sur 473, compétents pour les litiges de voisinage, les affaires de sur-endettement ou de tutelles, ferment leurs portes : la justice de proximité n'existe plus.
  • 54 000 postes ont été supprimés dans les armées.
  • le budget du logement est en baisse de 7% et les aides à la construction des HLM de 30% en 2009.

  • la re-centralisation prévue par la future loi empêchera, de toute évidence, les collectivités territoriales de se développer.

  • les économistes prévoit un échec économique du fameux grand emprunt national tant on va éparpiller sa destination.

  • la taxe carbone vient d'être jugée par le Conseil Constitutionnel injuste et inefficace.

  • le débat sur l'identité nationale est une aberration inutile.

  • le dossier vaccination grippe A a été mal géré : la frappante défiance vis-à-vis de l'expertise gouvernementale fait qu'à ce jour seulement 7% des français sont vaccinés.

et puis, plus anecdotiquement, notons que :

  • la faiblesse du pouvoir législatif en France n'a pas été érodée par la pratique narcissique de l'exécutif !

  • la valse hésitation conceptuelle que met ce pouvoir pour créer artificiellement de la rupture (entre promotion du communautarisme et valeurs nationales) rend ridicules toutes ses prises de position.

  • le gouvernement par les sondages est un aveu de faiblesse.

 

Je vous assure, je ne veux pas vous pousser au suicide tout de suite. N'oubliez pas qu'il y a plus important dans la vie : se balader main dans la main avec une personne qu'on aime, caresser la tête d'un chat, déboucher une bouteille de Saint-Emilion (un château Dassault par exemple) ou écouter le dernier disque de Mika. 

 

 

___

 

Posté par Advision Julie à 17:43 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Les inefficacités et les ratages de la France de Sarkozy : bilan

    BONNE ANNEE JULIE !

    Bonne année Julie !!!!!!!!! Enfin de retour !

    Le comble du bonheur c'est : caresser la tête de Julie en buvant un verre de Saint-Emilion et en lui fredonnant du Grétry !

    On va bien la commencer ensemble cette année Julie. Vous allez voir !

    Ben quoi ?

    Posté par David, 03 janvier 2010 à 20:58 | | Répondre
  • Précisions

    Julie. Julie. Julie. Juste un détail. Oh, je ne veux pas commencer l'année en étant chiant, mais il faut que j'apporte une petite correction à votre belle et juste litanie des réformes creuses conduites par Sarkozy. L'une de vos affirmations est inexacte.

    Ce ne sont pas les banques qui financent l'Etat, Julie ! L'Etat français finance sa dette en émettant des obligations. Il existe à ce titre trois grandes catégories d'obligations :

    - Les obligations à long terme (les OAT),
    - Les obligations à moyen terme (les BTAN) ;
    - Les obligations à court terme (les BTF) destinées à gérer ... la trésorerie.

    Intéressons-nous ici aux OAT. Même si des établissements nationaux de crédit peuvent acquérir des OAT et le font, sachez toutefois que près de 65% de ces OAT sont détenus par des non-résidents, c'est-à-dire par des investisseurs étrangers, personnes privées ou personnes publiques et parmi celles-ci … des Etats étrangers. Les établissements de crédit ne représentent que 15 % des porteurs d'OAT. Les organismes d'assurance en ont bien davantage qu'eux !

    Notez encore que si la France était une entreprise, non seulement elle aurait fait faillite depuis longtemps, mais n'importe quel gendarme du marché l'aurait empêché d'émettre de nouvelles obligations.

    Sarkozy prend la France pour une entreprise et veut la "gérer" comme telle. Heureusement pour lui qu'il n'en est rien !

    Posté par David, 03 janvier 2010 à 21:50 | | Répondre
  • Hips !

    Oh David, ce ne fut qu'un raccourci malencontreux.
    PS : le Saint Emilion vous monte à la tête, cher, pour vous permettre de me caresser ! En voilà des manières d'amateur d'OAT !

    Posté par Julie, 04 janvier 2010 à 14:55 | | Répondre
  • Vision théorique du bonheur

    Comme vous y allez Julie ! Je n'ai jamais prétendu vous caresser. J'ai simplement dit que le comble du bonheur était, entre autre, de vous caresser ! Nuance ! Et puis, je vous rappelle qu'il s'agissait de la tête !

    Comment ça "non, pas la tête" ?

    Je maintien mon affirmation et ma définition du bonheur.

    Un point, c'est tout !

    Posté par David, 04 janvier 2010 à 21:02 | | Répondre
  • "petit garçon"?......Non.....
    Plutôt : "Mauvais Garçon" !
    Finira t il à Fleury ? ou avec 1 bracelet électronique à la place de sa montre ?
    Evidemment non,(pas plus que Pasqua, etcetcetc...)
    Que ça nous empêche pas de sourire à la vie sans lui/eux du même genre....qui en fait sont véritablement sans importance!
    Pourvu qu'en 2010 continuent Julie et d'autres du même "grand cru"

    Posté par serpico, 06 janvier 2010 à 15:05 | | Répondre
  • Adivison Air

    Un petit jeu de mot, pour un court billet
    afin de vous souhaiter Julie, ainsi qu'à vos fidèles courtisan(e)s, une bonne année.

    Je trinque aux advisionnaires de notre temps,
    qu'ils nous éclairent encore longtemps.
    Santé!

    Posté par jonathan, 08 janvier 2010 à 19:44 | | Répondre
  • Bonne année Julie : vous m'avez manqué ! Une bise chaste.

    Posté par KONSTANTIN, 09 janvier 2010 à 22:22 | | Répondre
  • Voeux aux advisionnaires

    Bonne année à Jonathan et à Konstantin, en espérant que ce dernier ne souffre pas trop du réchauffement climatique en ce moment !

    Posté par David, 09 janvier 2010 à 22:43 | | Répondre
  • Chère Julie, je ne saurais trop vous recommander la lecture de deux nouveaux livres en complément de votre excellent billet:

    http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/01/10/indispensable-pour-le-decrassage-de-neurones-en-ce-debut-dannee/

    Avec tous mes meilleurs voeux, à vous bien sûr mais également à toutes vos lectrices et à tous vos Lecteurs.

    jf.

    Posté par Jacques, 10 janvier 2010 à 14:48 | | Répondre
  • climatologues ou le roi de la météo!

    Je n'en finis pas de me réjouir de la lutte épique entre nos scientifiques du samedi et du dimanche (ni voyez pas d'offense il s'agit juste d'une boutade). J'en profite pour remercier David de ses bons voeux.

    Dans la vrai vie je suis un Mr science mais pour tout vous dire j'ai une identité secrète, amateur de belles choses et d'incongru, je cherche encore et toujours ma voie, parfois ma voix mais bon je m'égare.

    Aujourd'hui est un grand jour, car aujourd'hui je teste un nouveau métier : Mr Météo!
    Je ne fais ni la pluie ni le beau temps, je peux juste prévoir notre futur d'advisionnaire. Je vous prédit donc une avalanche de nouvelles histoires de Julie pour 2010, inspirées, mordantes, coquasses et engagées. La Julie version 2010 va abreuver de sa pluie bienfaitrice nos gosiers asséchés par une disette hivernale non méritée.

    S'il vous plait Julie ne me faites pas mentir et rassurez nous par quelques billets doux.

    Posté par jonathan, 11 janvier 2010 à 20:45 | | Répondre
Nouveau commentaire